Vous y croyez vous, à cette histoire de roue qui tourne? Parce qu'en fait là, je me demande si je ne suis pas à l'origine de cette pandémie.

Je m'explique, il y a quelques temps, la vie n'a pas été très tendre avec moi et j'ai mis un petit moment à m'en remettre totalement. Aujourd'hui ça va beaucoup mieux, ce qui me permet d'apréhender les circonstances actuelles plutôt sereinement, voire à jubiler face à certaines conséquences.

Tout d'abord, il y a cette liberté retrouvée, dont je vous ai parlé précédemment, et qui me permet de m'abandonner à tout un tas de loisirs, qu'ils soient futiles, créatifs ou pragamatiques.

Ensuite, un des dommages collatéraux dont je me régale le plus, c'est le fait de savoir que certains parents sont coincés à la maison avec leur progéniture. Mais là je ne pense pas à toutes ces familles qui jonglent tant bien que mal entre leur télétravail et les besoins de leurs enfants, non, pour eux j'ai un peu de compassion. Là, je pense à ceux qui ont cru bon engendrer toute une tripotée de marmots afin qu'ils leur servent de source de revenu leur évitant ainsi d'aller bosser, tout en omettant complètement leur devoir d'éducation. Ou à ceux ayant façonné des enfants-rois tout puissants et n'ayant jamais accepté d'entendre que le problème venait de leur éducation. Comme j'exulte à la pensée de leurs huit-clos infernaux!

creepy kids

Je sais, ça n'est pas très gentil. En langage Broadway on appelle ça "schadenfreude", se réjouir du malheur des autres comme on dit dans Avenue Q.

Tandis que moi je ne cesse de me féliciter de ne pas avoir eu d'enfant, que ça a été le meilleur choix de toute ma vie, quoiqu'aient pu en dire tous les médecins, psy et gynéco que j'ai pu rencontrer, me prenant tous pour une sorcière et que j'aurais bien moins choqués si je leur avais avoué que mon passe-temps préféré était de broyer des chatons dans un mixer...(<- ce qui n'est pas le cas, j'espère que vous aurez tous compris)

Puis il y a cette formidable bienveillance et solidarité qui s'est mise en place partout dans le monde et sur les réseaux sociaux, tous ces partages rigolos et ces petits cadeaux: les opéras qui mettent en ligne de grandes oeuvres en HD, la comédie musicale Eugenius disponible en streeming, les nombreux ebooks gratuits, etc... Hier j'ai même reçu un kit d'escape game gratuit à imprimer!

 

west end live

Et il y a ces nouvelles qui font le malheur des uns et le bonheur des autres. Je viens d'apprendre que le West End Live, un événement gratuit à Londres où pendant tout un week-end presque tous les spectacles de la ville se succèdent sur une scène à Trafalgar Square pour présenter chacun un extrait, vient d'être annulé/repoussé. En quoi cela pourrait-il être une bonne nouvelle? Parce que quasiment chaque année, le West End Live a lieu en même temps que la kermesse de mon école, ce qui fait que je ne peux presque jamais m'y rendre. Ça devait être encore le cas cette année, avec un West End Live prévu les 20 et 21 juin prochain et la fête de l'école prévue le 20 juin. Or, si le West End Live est repoussé à une date ultérieure, ça me laisse un petit espoir de pouvoir y assister.

Même si en ce moment, difficile de savoir de quoi l'avenir sera fait...