Et donc non, les cours ne se sont pas améliorés après la visite de B******.

Parce qu'il n'y a plus eu de cours après la visite de B******.

Pourquoi? Parce que, voyant qu'elle n'allait pas réussir à faire de nous "sa troupe de Claudettes" en vue animer les kermesses et autres fêtes à la saucisse du coin, C. en a eu marre de notre cours et l'a abandonné. Avec classe et considération bien entendu! C'est ainsi qu'un vendredi soir à 20h22 , veille de cours, nous avons tous reçu ce SMS: "Bonjour...a compter d aujourd hui, le cours de comedie musicale est annule pour le restant de l annee 2013... vous serez rembourser au prorata des cours effectues dans un delais d un mois...cordialement..."

Pas mal, non? Bon, passons sur l'orthographe, la syntaxe et cette profusion de points de suspension. Mais annuler un cours pour lequel, elle comme nous, nous sommes engagés, comme ça, la veille d'un cours et par SMS, pas sûr que ce soit vraiment légal. Quant au remboursement au prorata nous l'attendons toujours et plus d'un mois a passé...

Mais le pire, c'est que nous n'avons même pas été étonnés à la réception de ce message! Puisqu'elle n'en était pas à son coup d'essai. Voici donc la liste de toutes les annulations de C. auxquelles nous avons pu assister en seulement 3 mois.

  • Le Téléthon. Oui, encore! Mais pas le même. Notre soirée fiasco, elle, a bien eu lieu. Mais, plus tôt dans la journée, C. avait prévu de participer à une autre manifestation, dans une autre ville. Pourtant la veille, elle nous annonçait que ça avait été annulé. Sauf qu'en fait non, la manifestation a bien eu lieu, c'est juste C. qui a annulé sa participation. Parce que personne ne la suivait peut-être?

 

  • L'enterrement de vie de jeune fille, le jour du téléthon justement! Libre dans l'après-midi parce que notre prestation n'avait lieu que le soir, elle avait prévu d'animer un enterrement de vie de jeune fille. (Oui, une autre corde à son arc.) Mais ce jour-là, elle souffre d'une rage de dent. Toute la matinée, elle nous dit "je crois que je vais annuler." A 14h, elle n'a toujours pas annulé, et les nanas doivent arriver à 16h. On lui dit que si elle ne se sent pas de le faire, il serait bon qu'elle prévienne ces filles maintenant, par respect au moins, parce qu'on imagine bien la déception de ces filles si elles n'apprennent qu'à la dernière minute que la fête qu'elles ont prévue pour la future mariée n'aura pas lieu... Elle s'apprête donc à annuler. Quand elle pense à nous proposer de la remplacer. Nous!!!??? Mettre en place une chorégraphie pour un groupe de filles sans y être préparés et alors qu'on n'a toujours eu aucun cours de danse!!! Mais N****** accepte de relever le défi! Ça l'amuse et elle, elle est très douée en danse, plus que C., même. Et du haut de ses 14 ans, elle donne le change, elle fait bien plus que son âge et semble très sûre d'elle. Bien entendu, la supercherie ne sera pas révélée aux fêtardes. Et N****** travaillera sans contrat, sans qualification, sans fiche de paye et sans salaire, forcément...

 

  • La soirée années 80. Par deux fois!

 

  • La neige. C. a annulé le cours suivant le clash parce qu'elle était malade et qu'il avait beaucoup neigé. Pour cette fois, admettons.

 

  • Le cambriolage. La semaine suivante, C. nous envoie un SMS pour nous prévenir que son appartement a été cambriolé et que la police doit passer chez elle pile pendant notre cours qu'elle doit donc annuler. C'était probablement vrai. En tout cas je le souhaite, sinon c'est franchement pathétique comme excuse. Un peu comme "mon chien est mort". Mais ça, ça ne serait pas passé. Parce que son chien, on en a soupé! Régulièrement, elle nous l'amenait en cours. Avec ses deux gosses. Mais eux savaient mieux se tenir. Le chien lui, il faisait caca dans la salle de danse. Heureusement, il ne le laissait pas là, en général après il le mangeait! Et à voir l'état de nos chaussettes, pas sûr que le ménage soit fait régulièrement dans cette salle de danse...

 

  • L'enterrement de vie de jeune fille, l'autre. Un samedi matin, je m'apprête à partir pour le cours, quand je vois que C. nous a envoyé un message. Elle doit honorer un enterrement de vie de jeune fille ce matin et ne peut pas assurer notre cours! Ah bon? Maintenant elle prévoit d'autres trucs sur nos heures de cours, sans même chercher à inventer une excuse recevable, de mieux en mieux! Non parce que notre cours, elle est pas censée l'honorer lui aussi?

 

  • La troupe secrète. Après la visite de B******, plus de nouvelles de C., même quand je lui demande si B****** va travailler avec nous et le programme du cours suivant. Entre temps, j'apprends que lors de son entretien avec B******, C. lui a bel et bien proposé de prendre en main un groupe pour lui donner des cours de chant, mais ce groupe, ce n'est pas nous! En effet, C. a mis en place une "troupe secrète" avec 3 ou 4 filles qu'elles a recrutées en douce et à qui elle donne des cours supplémentaires pour se produire sur scène et -entre autres- démarcher les Buffalo Grill avec des projets de soirées années 80 (tiens donc!) (d'où les cours de chant). Forcément, je pars en sucettes à ce moment-là et quand j'ai N****** au téléphone, pas étonnant que je lui dise qu'il y a peu de chance que je me rende en cours ce samedi, d'autant plus que C. fait la morte depuis.
    Je tiens quand même à être sûre et envoie un autre message à C.. "Pas de nouvelles? Dois-je en déduire que le cours est annulé?" Et là, réponse! "T'as appelé N****** pour dire que tu ne savais pas si tu venais demain..." Donc moi : "Et?" Et C.: "Bonne soiree".
    Plus tard dans la soirée, elle envoyait un SMS à Manu lui annonçant que le cours du lendemain était annulé. Sans raison. Enfin sans raison justifiée. En réalité, on sait que sur notre créneau, elle va donner un cours à sa fameuse troupe secrète! Et pour en avoir le coeur net, Manu et Rafika sont partis en filature ce matin-là et, armés de leurs smartphones, ont ramenés quelques pièces à conviction. On ne sait jamais, ça peut toujours servir!

 

  • L'ultime annulation. Bon, celle-ci vous la connaissez, c'est par là que j'ai commencé!

Du coup, c'est pas impossible qu'on ait mis en route des procédures à l'encontre de C.. Mais honnêtement, vous auriez fait pareil, non?