(Avant de commencer, merci à Renaud pour le titre de ce post, que je t'ai volé donc, mais dans le seul but de te rendre hommage.)

 

Voilà donc quelques mois que j'ai délaissé certains éléments de ma vie "d'avant" à savoir mon blog (ça s'est vu un peu, non?) mais aussi ma salle de sport.

J'avais besoin d'un break, d'abord pour cause d'hibernation en raison d'un hiver qui commence chaque année beaucoup trop tôt et s'étend sur une durée qui ne me semble pas réglementaire et aussi parce que j'étais sur un autre projet qui s'est révélé être une arnaque. En gros, je me suis inscrite à des cours de danse style "comédie musicale" mais il s'est avéré que la prof avait des pratiques discutables, mais rassurez-vous, tout ceci fera aussi l'objet d'un article détaillé d'ici quelques temps.


Bref, ce matin je fêtai mon grand retour à la salle de sport lors du cours de Zumba. Et non seulement je me suis éclatée comme rarement (peut-être parce que le cours d'1h a duré au final 1h30) mais en plus figurez-vous que les étirements se sont faits sur la chanson "Seasons of love", de Rent. Forcément du coup j'ai hurlé et trépigné et chanté en expliquant à qui voulait bien l'entendre que la chanson était tiré de Rent, ma comédie musicale préférée absolue et que vraiment, pour mon retour, j'ai été fichtrement bien accueillie!

Et après ça, je suis rentrée et j'ai dormi. Un peu. 2 heures. Non parce que tout ça, ça faisait quand même beaucoup d'émotions d'un coup, non?