Aujourd'hui, soldes obligent, je suis allée faire les boutiques. De fringues naturellement. Sauf que bon, Toys'r'us se trouvant juste à côté, ce serait dommage de ne pas aller y faire un p'tit tour. J'étais alors bien loin d'imaginer que ma vie s'en trouverait totalement bouleversée.

Face aux mini Zhu Zhu Pets, je gère. Pareil avec les Pet Shop et leur copine mini Blythe (bon là j'avoue c'est parce que j'en ai déjà 2 sets à la maison). Face aux Charlotte aux Fraise et à toute la collec' Hello Kitty, j'arrive toujours à me contrôler. Le rayon Barbie manquant cruellement de nouveauté, là, rien de plus facile. Mais ça s'est franchement gâté quand j'ai découvert ces nouvelles poupées : les Lalaloopsy.

Et comprenez pourquoi :

53360_160036910697195_121698187864401_362984_4124113_o

Voilà des années que mon petit cœur ne s'était pas emballé comme ça. Des poupées d'une trentaine de centimètres, à l'image de poupées de chiffon qui se seraient animées une fois cousues dans un tissus magique. Comment ne pas craquer devant ces adorables petites bouilles au sourire tendre et aux yeux en forme de boutons?

C'est là que j'ai perdu tout contrôle. Très vite j'ai décidé qu'il me les fallait. Et mes copines (compréhensives) et moi avons retourné tout le rayon, pour pouvoir comparer les différents modèles, pour savoir laquelle on préférait. On comprend donc qu'il en existe 8 modèles et que du coup je devrais réussir à toutes me les procurer. Sauf qu'après avoir visité leur site officiel (www.lalaloopsy.com), j'ai réalisé que c'était un leurre, qu'ils allaient continuer de sévir en leur sortant de nouvelles copines (et un copain) et qu'il serait plus sage de ne me procurer que mes prefs' des prefs', celles sans lesquelles j'aurais du mal à survivre donc.

Pour l'instant ce sera donc celle aux cheveux rose pâle avec une couronne qui est tout derrière, celle aux cheveux roses et au nœud noir tout devant, la rousse aux yeux noirs et l'autre rousse aux yeux bleus et aussi la noire aux cheveux bleus. Pour l'instant. Donc si le cœur vous en dit, sachez que j'ai réalisé un effort surhumain pour repartir sans aucune d'elles, et que ça mériterait bien une récompense.

Quand je pense que la semaine prochaine c'est la dernière semaine d'école et que je vais crouler sous les bouquets de fleurs que vont m'offrir les élèves. Bien sûr ça me touche, et qu'à rentrer chez moi le coffre plein de fleurs j'ai toujours un peu l'impression d'être Miss France, mais de savoir que toutes ces marques d'attention vont finir par faner dans un seau (parce que non, je n'ai pas 15 vases à la maison) ça me fait toujours un peu de peine. Alors qu'une Lalaloopsy... Mais comment amener subtilement les parents d'élèves sur cette voie ?

Bon, en vrai quand je dis que je n'en ai pas achetées, j'ai menti un peu. Parce qu'il se trouve qu'il existe des mini versions des Lalaloopsy, des petites figurines d'environ 8 cm, tout aussi mignonnes. Et que comme elles ne coûtent qu'entre 6 et 10€, là je me suis laissée tenter parce que c'était inenvisageable de repartir bredouille. Voici donc l'objet du délit :

h14839_M

Oui, ben avec des meubles du coup. Compte tenu du prix et de la taille, là c'est possible d'avoir la collec' complète (avec la grande roue !!!!!!!). Et pour les gens qui m'aiment, c'est aussi une bonne idée cadeau. (J'envisage vraiment d'afficher l'adresse de mon blog sur la porte de ma classe là quand même.)

Bref, c'était donc mon coup de cœur de la journée.

Et comprenez par là: ma nouvelle obsession.